Pierre Van Grevelinghe

Pierre VAN GREVELINGHE

(Rosendaël 05/10/1929 –––– Ghyvelde 07/09/2003)

« Peintre »
Fils d’Abel, dentiste et de Marie Louise Brunooghe.

Il décida d’être peintre à l’âge de 16 ans mais il fut pendant plus de 20 ans boulanger-pâtissier pour se
consacrer totalement à son art en 1970.

Avant cela, le certificat d’étude en poche, il a été pendant 5 ans l’assistant de son père en prothèse
dentaire. Il a effectué son service militaire en Allemagne, à Trèves, où il était infirmier au bloc
opératoire.

En 1947, il exécuta sa première toile qui fut suivie de nombreuses expositions à Bruxelles, Paris, chez Minschindt à Lille. Depuis 1958, il a exposé dans toute la France et un peu partout dans le monde en Belgique, en Allemagne, en Angleterre, en Hollande…

La peinture de Pierre Van Grevelinge est suggestion : elle est carrée, solide, charpentée, tout en matière. Les œuvres sont enroulées de lumière, elles sacralisent la Flandre, la Mer du Nord, les dunes mais aussi les ruelles du midi ou le pays charentais.

Il a séjourné plusieurs années en Belgique où il a fait partie du groupe des imagiers de Damme (en Belgique).

Il a enseigné de longues années à l’école des Beaux-Arts de Dunkerque.

En 1989, il a peint le triptyque pour la béatification du père Frédéric Janssoone.

Il a obtenu de nombreux prix dont le Grand Prix de peinture de la ville de Marcq-en-Barœul et de la ville de Niort.

Une autre de ses peintures représentant la dune flamande est exposée à demeure dans la mairie de Ghyvelde.

Téléchargez un extrait du livre « Histoire de Ghyvelde » au format pdf