Maurice Cornette

Maurice CORNETTE

(Ghyvelde : 26/10/1918 – Bergues: 15/11/1983)

« Député »

Il est né à Ghyvelde d’Abel Cornette, artisan forgeron, et de Julia Croquey, cabaretière. Maurice fit ses études à l’école communale de Ghyvelde puis au collège de frères de l’écluse en Hollande à 60 km de Bruges. Il obtint le baccalauréat avec mention en 1936. Cette même année, il entrait à l’école vétérinaire d’Alfort où il fut major de sa promotion en seconde et troisième année. La guerre interrompit ses études.

En 1942, il reprit ses études à Alfort et passa son doctorat puis soutint sa thèse en novembre à la faculté de Paris. Il s’installa vétérinaire à Bergues commençant à faire ses visites à bicyclette. En 1946, il épousa Monique Wemaere qui lui donnera une fille et un garçon : Dominique et Christophe.

Au sein de sa profession, il fut passionné de recherche, conseiller technique du laboratoire des produits vétérinaires du nord. S’intéressant à la politique, il fut dès 1953 conseiller municipal à Bergues.

En 1962, il est appelé à être le suppléant de Jules Houcke. En 1967, il est élu député de la XIIème circonscription.
Pendant son mandat de député, il fut spécialiste de la question agricole. Quelques années plus tard, on songea même à lui confier le poste de ministre de l’agriculture mais sa santé chancelante lui fit refuser cet honneur.

On doit aussi à Maurice Cornette l’invention du nom flamand « Karyole Feest » pour la fête d’Hondschoote.
Il était très attaché à Ghyvelde pour des raisons familiales mais aussi parce qu’il aimait y entendre et y parler ce flamand qui a bercé son enfance. Fier de ses origines, il avait même nommé sa maison « ‘t wit paardhuis », soit « la maison du cheval blanc » clin d’œil sans doute à ce métier de vétérinaire qu’il a tant aimé.

Il est mort à Bergues d’une longue maladie le 15 novembre 1983. La place Maurice Cornette de Ghyvelde
a été inaugurée le dimanche 16 février 1986.

Téléchargez un extrait du livre « Histoire de Ghyvelde » au format pdf